25/03 Marche dans le désert

Publié le par dcc-sbdjibouti

25 03 Marche dans le désert

 

Marche dans le désert au km 63 vers Tadjourah ... C’était très enrichissant .

 

-Départ Djibouti 8h15.

Trois cars dont un qui est arrivé en retard après 2 crevaisons, c’est dire l’état des pneus… ; certains sont venus en voiture comme nous, emmenés par Michel, Vice-Amiral , très sympa. (notre pilote du lac Assal -18/03)

 

-Route de l’Unité : 10h. 

Nous étions 150 venus principalement de Djibouti.

Nous étions répartis en groupes, avec un animateur, et cette marche comportait 5 étapes de 1km environ, avec 5 haltes consacrées à un temps de méditation, de prière et de chant.

- 1ère halte : Tentation de Jésus au désert (MT 4 ,16-11)

- 2ème halte : La transfiguration (MT 17, 1,1-19)

- 3e Halte Jésus, La Samaritaine et le don de l’eau vive (JN 4,5-42)

- 4e Halte Jésus et l’aveugle né (JN 9,1-41)

- 5e Halte Jésus et la résurrection.(JN11,1-45)

Nous sommes dans le désert, le vrai, sauce Djiboutienne : poussière omniprésente, montagne à l’horizon, la cagna, pas beaucoup d' arbres… les épineux, acacias et autres … quelques chèvres, des caravanes de dromadaires.. plus loin.

Le mot « Désert » prend tout son sens ! Le Terrain était balisé par la légion étrangère ,qui organisait l’ approvisionnement en eau, le montage d’une tente et d’un abri pour la messe célébrée par l’évêque.. Ce fut un parcours jonché de cailloux volcaniques de toutes les couleurs… A certains endroits le parcours chaotique était difficile.. (Tous les vêtements, les chaussures ont pris des couleurs !!) 

- cf  photos : album Découverte.

 

-MESSE 13H sous la tente.

 

Pique-nique à l’abri et Retour vers Djibouti à 16 heures : là on a piqué une tête dans la mer pour se laver… à la petite plage du Héron(réservée aux Militaires) , à laquelle nous avons pu accéder grâce toujours à Michel. Retour at home à 18h, ravis de notre journée !

Commenter cet article

Aphie 09/05/2011 22:52


Bonsoir Abie et Baboun,
est ce que le désert vous a rappelé Tamanrasset et l'Assekrem ou bien le Desert est différent ?
je vous embrasse affectueusement
Aphie


D.C.C.DJIBOUTI- Sabine et Benoît - 12/05/2011 20:39



Ici, dans ce lieu c'est un désert de pierre , comme pour l'Assekrem dans le Hogard. Il y a plusieurs ressemblances :  les couleurs, la chaleur,l'immensité,les nuits étoilées,
 ...Le fait aussi de voir des caravanes  de dromadaires, des terres brulées, des etnies nomades traverser ces lieux. Charles de foucault aussi par la présence de communautés ici dans la
brousse, est pour certains une trace dans ce désert ..


c'est au grand barah, à 2h de Djibouti ,que nous avons ressenti toutefois plus , ces mirages..avec l'impression de voir l'eau à l'horizon..